Le fonctionnement d’une pompe de relevage seul les différents types

Traiter les eaux, qu’elles soient claires ou usées, a toujours été primordial pour l’émancipation des populations. L’apparition des pompes de relevage a tout chamboulé et a permis une évolution rapide des choses. Aujourd’hui, ces pompes sont devenues incontournables dans le domaine autant privé que professionnel. Mais même pour ceux qui l’utilisent, le mode de fonctionnement est parfois un mystère. Nous allons nous intéresser à la question.

Le mode d’alimentation selon le type de pompe

Pour fonctionner, la pompe de relevage a besoin d’un apport énergétique. En effet, l’origine de cet apport va varier selon le type de pompes de relevage.

Les modèles les plus utilisés actuellement sont les modèles électriques. Ils ont besoin d’être connectés à une prise électrique pour fonctionner. Comme ils sont plus ou moins immergés dans l’eau, les fils de branchement sont protégés par des dispositifs imperméables afin d’éviter et d’annihiler tout risque d’électrocution.

Les modèles de pompes thermiques, quant à eux, se font de plus en plus rares sur les marchés. Néanmoins, ils sont encore utilisés dans les zones où l’énergie électrique se fait rare. Leur moteur est alimenté par de l’essence ou par un mélange essence-huile.

Les modèles manuels de pompe de relevage ont quant à eux, carrément quasiment disparu de la circulation. Cela est dû à l’obsolescence du mode opératoire lié à leur mode d’utilisation (activation manuelle de la pompe conjuguée à des efforts physiques).

Immergée ou émergé ?

On va distinguer deux principaux types de pompes de relevage : celles qui sont immergées ou celles qui sont placées à la surface du point d’eau à traiter.

Le modèle immergé est placé directement dans les eaux qui doivent être « traitées ». Le modèle émergé quant à lui, s’installe au-dessus du point d’eau concerné. Néanmoins, il est aussi présent d’une certaine manière dans le point d’eau, car un tuyau de son dispositif est plongé dans l’eau afin de lui permettre de remplir sa mission.

Le fonctionnement interne d’une pompe de relevage

La mission principale des pompes de relevage est de procéder au déplacement d’une certaine quantité d’eau, d’un endroit à un autre. C’est un procédé qui se fait en plusieurs étapes.

Une fois la pompe installée et branchée, elle se met en marche. Elle se met à aspirer l’eau à une certaine vitesse. La vitesse et la puissance d’aspiration varient selon la marque et la gamme de la pompe. L’eau aspirée est dirigée vers un tuyau d’évacuation, qui est lui-même relié à la pompe. Ce tuyau conduit l’eau aspirée à l’endroit voulu. Selon le type de pompe, cet endroit peut varier.

Pendant le transfert des eaux aspirées, une certaine quantité de ces eaux transite par la pompe de relevage. Cela est rendu possible par la présence d’un réservoir au sein de la pompe. La taille de ce réservoir varie selon le type de pompe de relevage, car certains modèles de pompes sont conçus pour un usage bien particulier (par exemple : pompe vide cave).

Certaines pompes ont la particularité de pouvoir être connectées aux canalisations de la maison ou à d’autres canalisations (fosses septiques ou canalisations publiques). Même dans ce cas, le fonctionnement « aspiration – refoulement » est le même.

Vitesse d’aspiration

La vitesse d’aspiration de la pompe de relevage dépend des marques et des gammes de pompes. Plus le moteur est puissant et plus la pompe est apte à pomper de façon rapide et efficace. Il faut aussi prendre en compte le fait que plus le moteur est puissant et plus il consomme du courant dans le cadre de son fonctionnement.

Mode automatique

Bon nombre de modèles de pompes de relevage disposent d’un mode de fonctionnement automatique. Il faut surtout reconnaitre qu’il existe plusieurs options liées à ce mode de ce fonctionnement :

  • La pompe est mise en marche manuellement. Elle pompe une certaine quantité d’eau et à un certain niveau, elle s’arrête automatiquement de façon autonome.
  • La pompe se met en marche automatiquement, mais a besoin d’être stoppée manuellement.
  • La pompe de relevage se met en marche toute seule et s’arrête toute seule. Une option disponible sur les modèles les plus perfectionnés.

De plus en plus de modèles actuels disposent des options de réglages nécessaires pour assurer l’un de ces types de fonctionnement automatique.

Le fonctionnement d’une pompe de relevage seul les différents types
5 (100%) 2 votes
Meilleures Pompes de Relevage - Jusqu'à -43% - Livraison 24h & GratuiteCLIQUEZ-ICI