Comparatif des meilleures Pompes d’arrosage à acheter en 2017

Les pompes de relevage continuent de rencontrer beaucoup de succès. Aujourd’hui, on distingue plusieurs types de pompes de relevage conçus pour des usages bien spécifiques. L’arrosage est un de ces usages pour lesquels une pompe a été conçue : la pompe de relevage d’arrosage, plus communément appelée « pompe arrosage ». Bien que connue des habitués du jardinage et de l’entretien des plantes, certaines personnes se posent encore des questions sur la pompe d’arrosage. Définition, avantages, inconvénients, critères de choix, ce guide d’achat tente de répondre à ces différentes interrogations.

Quel est l’intérêt de se doter d’une pompe arrosage ?

Pompe arrosage de jardin Gardena

Gardena 1732-20 (Cliquez pour en savoir +)

Si on veut parler de l’intérêt qu’il y a à se doter d’une pompe d’arrosage alors il va nous falloir mettre le mot intérêt au pluriel. Effectivement, les intérêts sont multiples.

En premier lieu, le côté pratique de la pompe arrosage sera évoqué. Et c’est grâce à ce dernier, que ceux qui possèdent une pompe d’arrosage n’ont plus à faire plusieurs allers -retours entre le robinet et leur jardin avec à la main des seaux pleins d’eau ou encore à se balader dans tout le jardin avec un tuyau à la main (un tuyau préalablement connecté à un robinet). Avec la pompe d’arrosage, ces manies sont désormais de l’ordre des vestiges du passé…lol. La pompe d’arrosage étant automatique, il n’y a plus de raisons d’utiliser autant de forces et de temps, simplement pour arroser ses plantes.

En second lieu, on peut évoquer l’argument de la meilleure organisation. Avec une pompe d’arrosage, les risques de laisser mourir certaines plantes par faute d’inattention ou par manque de temps sont amoindris, car il est possible d’organiser les séances d’arrosage. Cela permet de servir un autre intérêt : celui d’être paré à toute éventualité lorsqu’on arrive à ces périodes de l’année où les fortes chaleurs surviennent.

Le troisième point est l’intérêt écologique et économique. Entretenir un espace vert ou un jardin n’est pas donné, car cela exige une certaine consommation d’eau. La pompe de relevage d’arrosage va puiser l’eau nécessaire à cet entretien directement dans un point d’eau naturel. Cela permet donc de faire baisser votre facture d’eau. En plus, cela vous permet de ne pas dépendre de votre compagnie de distribution d’eau et de ses caprices (eau qui ne sort pas du robinet en raison de travaux, coupures d’eaux, augmentations du prix de l’eau, etc.). Et pour finir, la pompe d’arrosage est un dispositif qui a une longue durée de vie.

 

Les différents types de pompes d’arrosage

Faire un choix de pompe de relevage s’avère parfois compliqué en raison des différents types de modèles existants. Voici un petit récapitulatif de ces modèles ainsi que de leurs points forts et points faibles.

 

Le premier critère de différenciation va être la position de la pompe par rapport à celle du point d’eau. Nous avons dans ce cas deux grandes familles : les pompes de surface et les pompes immergées.

 

La pompe de surface

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un modèle de pompe arrosage placé et installé à la surface. Lorsqu’il est utilisé pour déplacer l’eau d’un puits, on ne l’utilise que si le puits a une profondeur maximale de 7m.

Avantages :

  • Ce modèle est robuste et un autre point fort est son prix économique. Il est naturellement puissant, mais selon le moteur, il peut atteindre d’autres sommets de performance (à l’image de sa gamme qui est capable de pomper à plus de 8-9 m de profondeur). L’entretien se fait une à deux fois dans l’année.

Inconvénients :

  • Pendant l’activité, les modèles bas de gamme sont bruyants. Il doit être nécessairement placé dans un endroit sec. Une vidange doit être prévue au moins une fois avant l’hiver. Digère très mal les eaux sableuses : dans ce cas il est bon de prévoir un filtre pour éviter au moteur de forcer.

La pompe immergée

Ce modèle de pompe d’arrosage se place sous l’eau et est parfaitement conseillé lorsque la hauteur du dénivelé excède les 8 mètres.

Avantages :

  • Un entretien quasi inexistant pour de très bonnes performances (bon débit, vitesse de pompage satisfaisante). L’amorçage se fait grâce à l’eau dans laquelle il est placé. Silencieux pendant son activité. Sa durée de vie est de plusieurs années.

Inconvénients :

  • L’aspect économique, car c’est le modèle le plus onéreux. Se détériore lorsqu’il continue de fonctionner alors qu’il n’y a plus d’eau dans le point d’eau.

 

Le second critère de différenciation des types de pompe arrosage va être la particularité de la technologie utilisée dans la conception. Plusieurs tendances se dégagent alors : les pompes monocellulaires, multicellulaires et centrifugeuses.

 

La pompe monocellulaire

Elle est appelée ainsi, car elle ne dispose que d’une cellule (c’est-à-dire un seul diffuseur et une seule roue à aube).

Avantages :

  • Elle a été conçue de manière simple et malgré ce fait, elle est robuste. Elle est efficace pour pomper les eaux claires, mais aussi les eaux chargées. Elle a aussi la capacité de pouvoir évacuer des eaux contenant du sable.

Inconvénients :

  • La nuisance sonore qu’elle produit est son principal point faible. Les eaux qu’elle pompe se doivent d’être claires et de comporter le moins de particules solides possible. Le cas échéant, ces particules ne doivent excéder 0.5 mm de taille.

La pompe multicellulaire

Comme sa dénomination l’indique, contrairement à la pompe monocellulaire, ce modèle est constitué de plusieurs cellules et compartiments. On distingue deux principaux types de pompes multicellulaires : les pompes centrifugeuses et les pompes volumétriques.

Avantages :

  • Les pompes centrifugeuses sont solides. L’entretien qui doit leur être accordé est minimaliste. Le débit est puissant et continu. L’ergonomie de ce modèle est compacte, ce qui limite l’encombrement. Quant aux pompes volumétriques, elles ont l’avantage d’être très compétitives et de fournir un rendement élevé. Elle a la capacité d’évacuer les eaux à caractère visqueux. Et sa robustesse est un point fort supplémentaire.

Inconvénients :

  • La gamme centrifugeuse a comme point faible principal l’impossibilité d’être auto-amorçante. Ce qui pousse à prévoir du matériel supplémentaire pour son installation et à procéder par un amorçage manuel. Pomper des eaux visqueuses lui est totalement proscrit. Par contre, la gamme volumétrique est plus imposante et par conséquent plus encombrante. Le coût d’acquisition est relativement élevé et l’entretien requis est contraignant. Et son domaine d’expertise reste celui des eaux claires.

Comment choisir une pompe d’arrosage ?

À cause des différentes gammes de pompes d’arrosage existantes, il convient de prendre en compte des critères de sélection pour ne pas se tromper de modèle.

  • Le premier critère qui est souvent évoqué est celui de la hauteur du dénivelé. S’il s’agit par exemple d’un puits ayant une profondeur maximale de sept mètres, alors la pompe de surface sera celle pour laquelle il faudra opter. Mais pour une profondeur plus grande, il faudra se tourner vers une pompe immergée. La hauteur manométrique totale peut également servir de critère pour savoir vers quelle famille de pompe arrosage se diriger.
  • En second critère, on a le type d’eaux que l’on souhaite évacuer avec la pompe. S’agit-il d’eaux claires uniquement ou les eaux chargées sont-elles incluses ? Chaque pompe a un domaine de prédilection. S’il s’agit par exemple d’un étang, il faut opter pour un modèle de pompe d’arrosage capable de gérer sans problèmes les eaux contenant du sable ou encore certaines matières visqueuses. Dans ce cas précis, une pompe monocellulaire avec filtre ou un modèle volumétrique sera plus intéressant. S’il ne s’agit que d’eaux claires, alors du moment qu’il respecte le premier critère, n’importe quel modèle sera performant.
  • L’ergonomie de l’appareil n’est pas à négliger. Dans cette optique, poids, automatismes, facilité d’installation, capacité à être silencieux ou pas, sont autant de notions à considérer. On y ajoutera le mode d’utilisation et l’entretien à prodiguer. Dans ce registre, les pompes de surface sont robustes, efficaces, mais doivent être entretenues alors que les modèles immergés sont plus performants et n’ont presque pas besoin d‘entretien.
  • En ce qui concerne les performances, les pompes immergées ont clairement l’avantage sur les pompes de surface, même si aujourd’hui, certaines gammes de pompes de surface rivalisent en adresse et en efficacité avec les modèles immergés.
  • Le prix de la pompe viendra en dernier lieu, car selon les options et les performances, il varie. Les modèles immergés sont les plus côtés. Et si cela a l’air d’être un frein, il faut considérer le fait que leur durée de vie est de plusieurs années. Certaines gammes de pompes de surface présentent des coûts abordables, pour des performances légèrement moins bonnes, et pour la même durée de vie. Mais l’entretien est une condition pour qu’il puisse durer.

 

Prix pompe arrosage et où s’en procurer?

>Retrouvez ici la liste complète des pompes d’arrosage en vente sur Amazon avec leurs différents prix.

Le prix est généralement compris entre 50 et 800 euros. Il est important de comprendre que les performances entrent en ligne de compte dans la tarification. La puissance des moteurs également. Les différentes options supplémentaires sont aussi argument à justifier les prix onéreux : présence d’écran LCD pour surveiller les débits et pressions, présence d’un dispositif de sécurité qui stoppe la pompe une fois le travail achevé, gestion autonome, etc.

Les modèles haut de gamme des pompes immergées peuvent dépasser les 800 euros. En ce qui concerne les pompes de surface, leurs prix dépassent rarement les 600 euros. Certaines personnes utilisent les pompes pour forage comme des pompes d’arrosage. Dans ce cas, il faudra débourser en moyenne de deux à trois cents euros.

En ce qui concerne les lieux d’achats : les sites commerciaux en ligne ou les boutiques spécialisées. L’avantage des sites en ligne est la possible comparaison des prix et des références. Tandis qu’en boutique, l’approche humaine permettra de mieux appréhender l’expérience de futur utilisateur.

 

Les informations pratiques

Pompe d’arrosage par ci, pompe d’arrosage par-là, bref, elle est beaucoup mentionnée. Pour mieux la connaître, quelques infos utiles et cruciales.

Qu’est-ce qu’une pompe d’arrosage ?

Vous l’aurez sans doute deviné, la pompe d’arrosage est utilisée à des fins d’arrosage des plantes, du jardin, du gazon, etc. Pour arriver à ses fins, elle mise sur est un principe simple : puiser l’eau nécessaire dans un point d’eau, la transporter et la déverser sur la végétation. Aujourd’hui, les pompes d’arrosage électrique sont les plus commercialisées.

Le fonctionnement de la pompe arrosage

La pompe d’arrosage obéit à un mode de fonctionnement bien défini. Après l’installation et le branchement, on le met en marche pour que l’arrosage automatique puisse s’effectuer. Cela est rendu possible grâce à la présence de programmateurs. Ils ont pour mission de piloter de manière autonome la fermeture et l’ouverture des vannes du dispositif.

Le réglage manuel des options permet, selon les modèles, de déterminer à quel moment la pompe doit arroser le terrain. Certains modèles s’arrêtent d’eux-mêmes après avoir pompé une certaine quantité d’eau alors que d’autres ont besoin d’un dispositif de sécurité pour les stopper ou d’une fermeture manuelle.

Conseils d’entretien

Les mesures d’entretien de la pompe d’arrosage vont varier selon les genres de pompes. Pour les pompes de surface : toujours les mettre dans un endroit chaud et sec. Prévoir également une vidange annuelle pour les modèles thermiques de surface. Lorsque l’hiver il faut abriter arrive, la pompe de surface, car son moteur électrique ne saurait supporter les effets hivernaux. Par contre, la pompe immergée pourra rester sous l’eau.

Il faut également utiliser un disjoncteur différentiel afin d’éviter tout choc électrique ou tout court-circuit dans le secteur. Un professionnel pourra également contrôler la valeur de la prise de terre et celle de la prise murale. Avant le premier branchement, il pourra également vérifier si la prise murale est délabrée, ou dysfonctionnelle.

Pour finir, il est dangereux pour le moteur de la pompe arrosage de continuer à tourner alors qu’il n’y a plus d’eau. Plusieurs solutions de prévention sont disponibles : la mise en place d’un dispositif de sécurité pour arrêter la pompe lorsqu’il n’y a plus d’eau, ou encore l’organisation des séances d’arrosage afin de pouvoir surveiller de temps à autre le niveau de l’eau pompée.

 

En définitive, il y aura à retenir le côté pratique de la pompe arrosage, mais aussi à ne pas confondre pompe d’arrosage et pompe de surface, car leurs missions se confondent parfois.

Comparatif des meilleures Pompes d’arrosage à acheter en 2017
5 (100%) 1 vote
Meilleures Pompes de Relevage - Jusqu'à -43% - Livraison 24h & GratuiteCLIQUEZ-ICI